AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 HASPENGOUW 2011:

Aller en bas 
AuteurMessage
CHULVAID
Champion WRP 2007
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 41
Localisation : Wanlin Belgique
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: HASPENGOUW 2011:   Mar 15 Fév 2011 - 20:37

A une semaine de la clôture des engagements pour le Rally Haspengouw, la tension monte. Les pilotes et les teams essaient de convaincre leurs sponsors pour pouvoir s’aligner sur des voitures de pointe au départ de la manche inaugurale du BFO Belgian Rally Championship. On est en tout cas déjà certain que l’ouverture de la saison, à Landen, proposera une affiche impressionnante.

La grande attraction de cette 1ère manche du BFO Belgian Rally Championship sera la première apparition en Belgique d’une Citroën C4 WRC, la voiture avec laquelle Sébastien Loeb a conquis son 7ème titre mondial l’an dernier. Comme si cela ne suffisait pas, on aura même droit à une double primeur puisque le champion de Belgique en titre, Pieter Tsjoen, n’est pas seul à avoir opté pour une C4 WRC. Alexandre Romain a aussi trouvé les moyens pour s’aligner sur la redoutable Citroën. Les deux C4 seront confrontées à quelques autres WRC telles les Subaru Impreza S11 et S12 de David Bonjean et Melissa Debackere, ainsi que la brutale Mitsubishi Lancer WRC05 du Néerlandais Bert de Jong.

Dans la nouvelle Classe 2, réservée aux Super 2000, on peut s’attendre à un beau duel belgo-hollandais. Avec la Peugeot 207 de NCRS, Dominique Bruyneel attend de pied ferme la Skoda Fabia de Bernhard Ten Brinke, qui était déjà venu à Landen l’an dernier, préparer sa saison en Focus WRC.

En Classe 3, la lutte s’annonce aussi chaude entre les Mitsubishi de Stéphane Lhonnay, champion en titre en Gr.N, et du local Jonas Langenakens, ainsi que la Subaru d’Yves Bruneel, voire les autres Lancer d’Yves Van Colen, Jean-Yves Laruelle, Jos Hermans, Martin van Iersel et du jeune Marc Defosse, lauréat du Challenge Bruno Thiry en ASAF.

Pour le spectacle, on peut compter sur la Nissan 370Z de Chris Van Woensel et la Ford Sierra Cosworth 2WD de Gunther Monnens. Freddy Loix régalera aussi le public de beaux travers. Le pilote BFO officiera en effet en voiture ouvreuse avec une Historic dans laquelle il offrira à quelques invités une expérience inoubliable.

La 1ère voiture s’élancera du podium samedi 26 février vers 8h pour 3 boucles de 5 spéciales. Les concurrents du Criterium ne disputeront que les deux premières boucles. Le parcours est pour 90% nouveau car les spéciales seront parcourues en sens inverse. Le juge de paix sera sans doute Zepperen, un chrono qui se dispute pour 80% sur terre, dans les vergers. On est curieux de voir qui osera y garder le plus longtemps le pied droit enfoncé!

http://www.autonews-magazine.com/blog/?p=14614&utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+AutonewsMagazine+%28Autonews+Magazine%29
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHULVAID
Champion WRP 2007
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 41
Localisation : Wanlin Belgique
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: HASPENGOUW 2011:   Mer 23 Fév 2011 - 19:22

Avec 89 engagés (49 en National, 40 en Critérium), le spectacle et le suspense sont quasi garantis à tous les niveaus, ce week-end, au Rally Haspengouw, la manche d'ouverture du BFO Belgian Rally Championship. La lutte s'annonce serrée pas seulement entre les WRC, mais aussi dans les autres Classes où la qualité sera au départ. Partout, les débats se présentent comme une lutte de prestige belgo-hollandaise.

Pieter Tsjoen, le sextuple champion de Belgique des rallyes, s'élancera en premier de Lancen samedi à 8h00, avec le #1 sur sa Citroën C4 WRC. Le grand favori n'est pourtant pas totalement rassuré: "Pendant la séance de tests, la semaine dernière à Couvin, la C4 WRC a laissé percevoir un comportement totalement différent de ma Focus de la saison dernière. La Citroën est nettement plus agressive et plus nerveuse. Je vais certainement avoir besoin d'un peu de temps pour trouver mes marques à son volant et ariver à la mener à la limite."

Le pas à franchir sera plus grand encore pour Alexandre Romain, qui passe d'une Mitsubishi Gr.N à une C4 WRC similaire. Mais Melissa Debackere n'a pas encore énormément de kilomètres "dans les jambes" au volant de la Subaru Impreza WRC S12 de NCRS. Cette situation pourrait être la chance de David Bonjean avec son Impreza WRC S11, voire de Bert de Jong, le Néerlandais qui fait le déplacement à Landen avec sa Mitsubishi Lancer WRC05.

En Classe 2 (Super 2000), on aura droit à un duel intéressant entre Dominique Bruyneel en Peugeot 207 S2000 et le champion des Pays-Bas 2009, Bernhard Ten Brinke, en Skoda Fabia S2000.

En Classe 3 aussi, un jeune talent néerlandais, Timo Van der Marel, vient relever le défi face aux références belges du Gr.N, parmi lesquelles on salue le retour (un an après une première tentative à Landen) de Raphaël Auquier au volant d'une Mitsubishi Lancer EvoX de Colsoul. On est par ailleurs curieux de voir comment le champion Historic en titre, Yves Bruneel, va se débrouiller sur la Subaru Impreza STR09 Fixion. Stéphane Lhonnay, le champion en titre, et prévenu, tout comme le local Jonas Langenakens.

Parmi les tractions, les spectateurs auront droit à rien moins qu'une lutte de niveau international, avec Kris Princen comme référence incontestable sur son habituelle Renault Clio R3. Hermen Kobus, le jeune Néerlandais qui a fait forte impression, l'an dernier, à l'East Belgian Rally, va s'inscrire pour tout le Championnat de Belgique avec sa très performante Clio R3. Quant à Hans Weijs Jr, on ne doit plus le présenter. Après sa campagne en Junior WRC (avec le titre de vice-champion) l'an dernier, Weijs Jr sera au départ de Landen avec une Citroën C2-R2 Max de... NCRS. Trois belles références donc pour Ghislain de Mevius, qui passe de la Fiesta R2 sur une Peugeot 207 R3T préparée par... Kronos. Ghislain voudrait s'attaquer à un programme international avec sa Peugeot qui, en France, sert pour le Volant 207. Un bon résultat à Landen pourrait constituer un argument intéressant dans ses négociations.

La très belle Nissan 370Z de Chris Van Woensel sera certainement à son affaire sur les rapides routes bétonnées de Hesbaye mais Henri Schmelcher pourra aussi y exploiter le potentiel de sa Porsche.

Après le passage du champion 2010, Yves Bruneel, sur une voiture moderne, les débats s'annoncent peut-être plus ouverts que l'an dernier, du côté des Historiques. On s'attend à une lutte entre les Escort de Dirk Deveux, Chris Debyser et Patrick Mylleville pour la victoire, avec les BMW de Tuur Vanden Abeele et Guino Kenis, la Porsche de Johan Dekens et l'Opel Ascona de Lieven Denys comme outsiders.

En bref, la lutte s'annonce chaude et omniprésente, et le spectacle de haut niveau, ce week-end au Rally Haspengouw. Et la présence de Freddy Loix comme ouvreur avec une Porsche Historic constituera une belle attraction supplémentaire ! (Com & Vincent Franssen)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHULVAID
Champion WRP 2007
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 41
Localisation : Wanlin Belgique
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: HASPENGOUW 2011:   Sam 26 Fév 2011 - 7:00

Au terme des reconnaissances des cinq spéciales du Rally Haspengouw, les ténors se demandent ce qui les attend demain. Les remembrements des environs de Landen sont très boueux et glissants. La pluie étant annoncée pour demain, le parcours risque d'être très piégeux.

"Les spéciales sont très glissantes; ce ne sont pas des conditions idéales pour prendre la Citroën C4 WRC en mains," constate le sextuple champion de Belgique Pieter Tsjoen. Son collègue de marque et principal adversaire reste aussi sur la réserve: "Je ne me considère pas comme un candidat à la victoire," déclare Alexandre Romain, considéré par beaucoup comme un favori non déclaré. "Je dois surtout encore trouver mes repères au freinage. Il est difficile de trouver les limites de la C4 WRC. Je signerais à deux mains maintenant pour finir 2ème."

Dans ces conditions, les deux roues motrices auront encore plus de difficultés à trouver la traction. Après les reconnaissances, Chris Van Woensel pensait à un choix de pneus original pour avoir du grip avec sa puissante Nissan 370Z.
"Cet hiver, nous avons surtout travaillé sur la suspension pour améliorer la motricité. Les ressorts sont plus souples et les amortisseurs ont aussi été adaptés. Pendant une session de tests à Erquelinnes, nous avions déjà plus de grip. Mais sur ce parcours, avec autant de relances dans la boue de Zepperen, je n'ai aucune chance contre les 4x4. Je pense qu'il sera important de ne pas commettre d'erreur et de ne pas crever, car si on glisse dans un champ, on y restera certainement bloqué."

Kris Princen, qui disputera cette année le Clio Trophy en France, vient reprendre le rythme de la course, dans son jardin, avec sa Renault Clio R3. Parmi les tractions, il peut s'attendre à une belle opposition de la part de l'autre Clio R3 du jeune Néerlandais Hermen Kobus et de la Peugeot 207 R3T de Ghislain de Mevius, mais n'oublions pas non plus Hans Weijs Jr et sa Citroën C2-R2 Max.

Au Total, 48 voitures ont passé le contrôle technique. Le seul forfait est celui de Christophe Collinet qui était engagé sur une Fiat Panda 100 HP.

http://www.bfo-brc.be/news.asp?language=fr&id=45
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHULVAID
Champion WRP 2007
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 41
Localisation : Wanlin Belgique
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: HASPENGOUW 2011:   Sam 26 Fév 2011 - 20:19

Dans une première boucle heureusement épargnée par la pluie, Pieter Tsjoen a montré qu'il n'a pas été par hasard six fois champion de Belgique des rallyes. Bien que découvrant la Citroën C4 WRC dans des conditions difficiles, il a d'emblée creusé des gros écarts sur ses concurrents. S'adjugeant 4 des 5 spéciales, il est rentré à Landen avec 58" d'avance sur son plus proche poursuivant.
"Pourtant, je roule à l'aise, en n'utilisant que le plus soft des programmes d'ALS," explique Pieter. "Quand on voit où sont les Gr.N, il est clair que je n'utilise pas tout le potentiel de la C4. Mais je ne veux pas en faire plus pour cette première course."
Derrière, la surprise est créée par le jeune Jonas Langenakens, qui place sa Mitsubishi Lancer Gr.N en 2ème position, devant l'autre C4 WRC de Romain. Jonas a même signé le scratch dans la plus belle spéciale, Zepperen!
"Je m'étais dit que si je voulais signer une performance, ce devait être dans cette spéciale composée en grande partie de terre très rapide," commente le pilote local. "Il faut bien essayer pour voir jusqu'où on peut aller. C'était quelques fois très limite, mais je n'ai fait aucune faute durant toute la boucle. Je serais évidemment comblé par un podium mais c'est encore long."
Loin de jouer le rôle d'outsider qu'on attendait de lui, Alexandre Romain reste étonnamment calme: "Je me dis que j'irais sans doute plus vite avec une Gr.N, mais ça n'a pas d'importance. Je veux accumuler les kilomètres pour comprendre le fonctionnement de la Citroën afin de pouvoir l'exploiter dans des conditions plus favorables. Le terrain est tellement glissant que nous ne trouvons pas le grip. Je vais essayer avec des pneus neige..."
Les pneus neige, c'est ce qu'ont utilisé Langenakens et Auquier. Ce dernier était 3ème après la 1ère demi-boucle, malgré deux tête-à-queue, mais il a dû laisser passer Stéphane Lhonnay et Melissa Debackere (qui ne se plaint de rien en particulier) dans les deux dernières spéciales.
Bernhard Ten Brinke était aussi très bien parti avec sa Skoda Fabia. Mais il a ensuite commis deux erreurs: "Je pensais que je pouvais rivaliser avec les WRC mais j'avais oublié que je n'avais qu'une Super 2000..."
David Bonjean, qui découvre l'épreuve, et Bert de Jong, trop prudent, peuvent encore prétendre à un Top 5, mais sont aussi sous la menance de Marc Streel et Timo Van der Marel, également auteur de deux sorties de route. Premier en deux roues motrices, Kris Princen occupe une belle 12ème place. "C'est difficile dans ces conditions..." commente-t-il. "A Zepperen, j'ai mal pour la voiture. Mais je m'amuse quand même."
Pour plusieurs pilotes les choses se sont moins bien passées. Bruyneel (deux ES en 2WD), Kobus (surchauffe ES 2) et Van Iersel (sortie + crevaison ES2) ont perdu beaucoup de temps. Mylleville (moteur ES1), Berleur (boîte ES2), Diels (sortie ES2), Boseret (embrayage ES3), Kenis (sortie ES3), Willems (sortie ES3), Schmelcher (tonneau ES4), Denys (ES5) et Verfaillie (ES5) ont dû abandonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHULVAID
Champion WRP 2007
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 41
Localisation : Wanlin Belgique
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: HASPENGOUW 2011:   Sam 26 Fév 2011 - 20:20

Au terme de la première boucle, l'un des ténors de l'épreuve a dû renoncer. Après avoir cassé un cardan de sa Peugeot 207 Super2000 sur la ligne de départ de la première spéciale, Neerlanden, Dominique Bruyneel aurait dû effectuer ainsi plusieurs spéciales, perdant donc toute chance de bon résultat. Une réparation effectuée avant la troisième spéciale entraînait logiquement son exclusion de la course pour assistance non-autorisée.
"Nous avons changé ce cardan afin de pouvoir malgré tout disputer les spéciales suivantes dans des conditions normales. Et dans ces deux chronos, nous avons à chaque fois devancé Ten Brinke. Nous savions que notre course était terminée puisque nous ne nous sommes pas cachés pour effectuer cette réparation.L'exclusion était logique," expliquait Dominique.


http://www.bfo-brc.be/news.asp?language=fr&id=51
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHULVAID
Champion WRP 2007
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 41
Localisation : Wanlin Belgique
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: HASPENGOUW 2011:   Sam 26 Fév 2011 - 20:22

Il aurait fallu un miracle pour que la pluie, annoncée pour toute la journée, ne fasse pas son apparition. Elle a commencé à tomber au début de la 2ème boucle, mais ceci n'a pas perturbé la marche triomphale de Pieter Tsjoen, qui ne veut pas tenter le diable: "Ce n'est vraiment pas le terrain indiqué pour tenter d'utiliser tout le potentiel de la C4. Je me contente donc de virer proprement et d'accélérer en ligne droite pour rejoindre l'arrivée sans encombre et marquer un maximum de points pour le championnat."
Derrière, Alexandre Romain avait logiquement repris l'avantage sur Langenakens à la 2ème place: "A l'assistance, j'ai expliqué à l'ingénieur de Citroën Racing que j'avais énormément de difficultés à faire tourner la voiture. Il a modifié la gestion électronique et cela allait beaucoup mieux. Je commençais à m'amuser. Malheureusement, dans la dernière ES, l'arrière a décroché au freinage sur une route très sale et nous sommes partis en toupie. Nous avons tapé à l'avant mais la mécanique ne semble pas touchée."
Du coup, Jonas Langenakens continue à faire sensation en récupérant la 2ème place sur sa Mitsubishi Lancer Gr.N. Avec 39" d'avance sur Romain, il peut commencer à rêver.
Les malheurs de Romain ont aussi relancé les espoirs de Melissa Debackere, qui a pris le meilleur sur Stéphane Lhonnay pour la 4ème place. L'amazone ne cherche pas d'excuses à sa prestation en demi-teinte: "Le comportement de la Subaru est très différent de celui de la Toyota Corolla; il faut que je m'y habitue..."
Stéphane Lhonnay reste néanmoins menaçant, même s'il ne se fait guère d'illusions: "Nous manquons tout simplement de pneus. Je roule ici avec un budget de 1000€... Impossible de rivaliser avec les autres Gr.N dans un tel contexte."
Celui-ci ne l'a pas empêché de distancer sérieusement Raphaël Auquier, auteur de quelques petites fautes. Les deux pilotes de Gr.N entourent la Fabia S2000 de Ten Brinke, apparemment refroidi depuis son erreur de la 1ère boucle. Ils précèdent aussi les deux WRC de Bonjean et De Jong, ainsi que la Mitsubishi Gr.A de Marc Streel.
11ème, Kris Princen domine toujours la catégorie deux roues motrices, très nettement devant la première propulsion de Chris Van Woensel.
Animateur pressenti en Gr.N, le Néerlandais Timo van der Marel a perdu beaucoup de temps dans une sortie à Walshoutem. Il rejoint l'assistance avec le train avant de sa Lancer ouvert. Dominique Bruyneel a été mis hors course après la 1ère boucle pour avoir bénéficié d'une assistance extérieure entre les ES 2 et 3.
En Historic, après l'abandon de Denys sur bris de boîte dans l'ES5, la lutte pour la victoire est serrée entre l'Escort de Dirk Deveux et l'Ascona de Tom Tytgat. Chris Debyser (Escort) occupe la 3ème place à plus de 2'.

http://www.bfo-brc.be/news.asp?language=fr&id=53
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHULVAID
Champion WRP 2007
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 41
Localisation : Wanlin Belgique
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: HASPENGOUW 2011:   Lun 28 Fév 2011 - 19:38



Le Rally van Haspengouw s’est disputé ce week-end dans des conditions très piégeuses. La météo très humide n’a pas refroidi les nombreux spectateurs présents, qui ont savouré le spectacle offert sur les spéciales hesbignonnes.

Le parcours était particulièrement glissant et difficile. Tous les concurrents venus à bout de cette épreuve méritaient de recevoir le prix de la persévérance. Mais un jeune pilote s’est encore mis davantage que les autres en évidence par ses performances, devançant plusieurs WRC, dont l’une des Citroën C4 WRC, avec sa Mitsubishi Lancer EvoX Gr.N.

Le lauréat du premier BFO Award est donc Jonas Langenakens. Agé de 25 ans, le jeune pilote de Landen a mené sa Lancer EvoX du team Colsoul Rallysport à la 2ème place du Rally van Haspengouw. Jonas Langenakens débute sa saison avec en outre une belle victoire en Classe 3.

"Débuter la saison à domicile devant ses amis, c’est évidemment une source de stimulation supplémentaire," expliquait Jonas. "Au niveau de la connaissance du parcours, j’avais évidemment un avantage. Mais d’un autre côté, j’avais aussi plus de pression. A domicile, on veut toujours faire un bon résultat pour la famille et les amis. Notre course s’est déroulée comme dans un rêve. Nous avons pris un bon départ et notre meilleur temps au général dans la difficile spéciale de Zepperen a renforcé encore notre confiance. Là, j’ai attaqué à fond, ce qui nous a valu quelques moments chauds. Mais cela m’a permis aussi de faire la différence. Par la suite, j’ai pu contrôler mon avance dans la catégorie tout en essayant de conserver ma place sur le podium. Remporter ce BFO Award, et l’engagement gratuit au TAC Rally, c’est une fantastique source de motivation."

http://www.autonews-magazine.com/blog/?p=14744&utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+AutonewsMagazine+%28Autonews+Magazine%29
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHULVAID
Champion WRP 2007
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 41
Localisation : Wanlin Belgique
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: HASPENGOUW 2011:   Lun 28 Fév 2011 - 19:48



C’est dans le Brabant flamand, à Landen précisément, que le BFO Belgian Rally Championship 2011 a officiellement débuté ce samedi. Le Rally van Haspengouw possède un passé très riche. Cette année, le parcours était particulièrement glissant et délicat. Sur ce terrain, Chris Van Woensel et Filip Goddé ne se sont pas laissés surpendre, signant la victoire dans leur classe, réservée aux voitures de la catégorie GT. Cette victoire, c’est la première de la Nissan 370Z!

Voici deux semaines, Chris Van Woensel a effectué à Erquelinnes une longue séance d’essais avec sa Nissan 370Z: "La saison dernière, nous avons constaté qu’il était difficile de trouver de la motricité. Et nous avons choisi une base d’essai très glissante. Nous avons fait modifier nos amortisseurs et monté des ressorts plus souples. Cette solution devait nous offrir une meilleure motricité à Landen. L’antipatinage, nous ne l’avons pas encore installé. Je veux d’abord faire évoluer la Nissan au niveau des suspensions avant de mettre en place ce système antipatinage, qui nous offrira alors encore plus d’efficacité."

Vendredi, Chris effectuait les reconnaissances du Rally van Haspengouw. D’emblée, il comprenait que les 4×4 seraient intouchables: "Cela ne va pas être simple car il y a vraiment beaucoup de boue sur la route. Et cela ne fera que s’aggraver après le passage des voitures qui couperont dans les cordes. Sans parler de la spéciale de Zepperen. Une très belle spéciale. Mais avec 80% de terre et de nombreuses relances, nous aurons du mal à motricer…"

Samedi, Chris perdait rapidement son seul rival en catégorie GT puisque Henri Schmelcher terminait sa course sur le toit. Dès lors, le seul objectif de Chris et de Filip était de rejoindre l’arrivée et d’engranger les 10 points de la victoire: "Comme prévu, il a été extrêmement difficile de faire passer la puissance de notre V6 au sol. A certains endroits, on n’apercevait même plus le béton sous la boue… Et à Zepperen, la largeur des chemins a été multipliée par deux pour la dernière boucle tellement les concurrents coupaient loin dans les cordes, ce qui a ramené encore plus de boue. Durant toute la journée, nous avons utilisé des pneus Hiver disposant d’une gomme tendre et d’un profil permettant de mieux évacuer la boue. C’était de la survie. Même en ligne droite, notre voiture décrochait souvent. Je suis heureux d’être à l’arrivée et de remporter la victoire en GT. Il n’était pas possible de faire mieux que notre 12ème place finale. Nous n’avons pas commis d’erreur, hormis un tout-droit. Espérons que les routes soient sèches lors de la prochaine épreuve du championnat, le TAC Rally…"

http://www.autonews-magazine.com/blog/?p=14770&utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+AutonewsMagazine+%28Autonews+Magazine%29
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHULVAID
Champion WRP 2007
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 41
Localisation : Wanlin Belgique
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: HASPENGOUW 2011:   Lun 28 Fév 2011 - 19:49



Après une année d’abstinence quasi-complète, à l’exception d’une trop brève participation au Rallye d’Ypres 2010, Raphaël Auquier effectuait ce week-end son retour en Championnat de Belgique des Rallyes au volant d’une Mitsubishi Lancer EvoX en provenance des ateliers de Colsoul Rallysport. Malgré un évident manque de rythme, le Brainois a marqué les esprits, terminant l’épreuve en trombe avec notamment un meilleur temps au général devant toutes les WRC et la 6ème place finale.

Disputé dans des conditions très délicates, boue et pluie étant au rendez-vous, le millésime 2011 du Rally van Haspengouw a permis aux meilleurs pilotes de Gr.N de devancer tout à fait à la régulière la majorité des WRC engagées dans cette première épreuve du Championnat de Belgique. Sur un terrain tellement délicat, l’audace et la maîtrise prennent souvent le pas sur la puissance et le matériel.

Faute de temps, c’est sans essais préalables que Raphaël Auquier et Laurent Dujacquier prenaient le départ du Rally van Haspengouw. Avec une monte pneumatique pour le moins particulière: "Nous avons choisi de nous élancer avec deux pneus Neige à l’arrière et d’en emmener autant avec nous dans le coffre. L’objectif est de limiter la perte de temps dans les deux premières spéciales et de réaliser un bon coup dans Zepperen, une spéciale composée à 80% de terre…"

Ce pari, que n’ont pas osé réaliser les pilotes de WRC, allait s’avérer payant pour Raphaël avec un troisième meilleur temps devant toutes les WRC sauf celle de Tsjoen dans l’ES3. "C’était un bon choix," se réjouissait le pilote. "Sur la boue des deux premiers chronos, il fallait toutefois rester très attentif car notre EvoX est très nerveuse. En fait, elle a tellement évolué depuis mon dernier rallye en Gr.N, au Condroz 2009, que je me suis contenté du set-up dans lequel elle a disputé le dernier Condroz. Malheureusement, nous avons perdu notre quatrième place provisoire au général devant trois WRC et les Super2000 en commettant une petite erreur dans le quatrième chrono."

Lorsque la pluie faisait son apparition, Raphaël ne pouvait maintenir le rythme, en proie à une tenue de route plutôt délicate. L’assistance de fin de boucle permettait de remédier au problème. "Il s’est avéré que notre set-up était beaucoup trop dur pour ces conditions. Notre voiture était sans arrêt en ‘drift’, ce qui nuit à l’efficacité. Nous avons donc totalement modifié la configuration des suspensions et le comportement de la voiture s’est alors retrouvé transfiguré."

Se montrant largement les plus rapides en Gr.N au cours de la dernière boucle, Raphaël et Laurent signaient un meilleur temps ex-aequo dans l’avant-dernière spéciale, au nez et à la barbe de tous les pilotes de WRC. "Une fois qu’elle a été réglée comme je le souhaitais, j’ai pu me régaler sur cette fantastique Mitsubishi Lancer EvoX," confirmait le pilote. "Quand on voit que nous terminons sixièmes à moins d’une minute du troisième, il est évident que l’on peut nourrir quelques regrets sur notre début de course. Je suis néanmoins heureux de ce retour à la compétition après quasiment une année d’absence. Vivement le prochain

http://www.autonews-magazine.com/blog/?p=14773&utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+AutonewsMagazine+%28Autonews+Magazine%29
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HASPENGOUW 2011:   

Revenir en haut Aller en bas
 
HASPENGOUW 2011:
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NATIONAUX et REGIONAUX-
Sauter vers: