AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CONDROZ 2009:

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
CHULVAID
Champion WRP 2007
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 41
Localisation : Wanlin Belgique
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: CONDROZ 2009:   Mer 11 Nov 2009 - 20:20

Victoire en GT pour Van Woensel:

http://www.autonews-magazine.com/blog/?p=8271

Les adieux de la très belle et très rapide Nissan 350Z à l’occasion du Rallye du Condroz ne se sont pas exactement déroulés comme espéré par Chris Van Woensel et Filip Goddé. Disputée dans des conditions météo difficiles, la classique hutoise fut pour l’équipage une épreuve de survie le samedi sur des spéciales extrêmement glissantes. Le défi était particulièrement ardu pour les pilotes, et surtout pour Chris, qui avait pour mission de faire passer 400 chevaux aux roues arrière. Sa belle prestation n’a pas été récompensée à la suite de deux crevaisons très pénalisantes.

Le Rallye du Condroz a débuté par une grosse déception pour Chris et Filip. Depuis des années, Chris Van Woensel demande toujours à pouvoir arborer son numéro fétiche, le 66, sur sa Nissan 350Z. Traditionnellement, Chris bénéficie ensuite par le biais de la commission sportive d’un ordre de départ plus en rapport avec ses performances et son palmarès (double Champion de Belgique en GT, ancien Champion en Gr.N, vainqueur du Rally van Haspengouw et du Rallye de Wallonie). Au Condroz, la Nissan devait pourtant s’élancer derrière toutes les Porsche en 43ème position sur la route. Même des "rookies" comme Steve Vanbellingen avaient reçu un numéro bien plus favorable: "C’est Incompréhensible! Je ne sais pas ce qui est passé par la tête de la commission sportive, mais c’est un sérieux manque de respect. A cause de cette position, les routes étaient encore plus dégradées et nous avons dû rouler plus encore dans l’obscurité. Je suis bien décidé à leur montrer qu’ils avaient tort en intégrant le top 20."


Et malgré des routes extrêmement glissantes, Chris Van Woensel se hissait au 17ème rang après 6 spéciales. Le sort frappait alors une première fois. Dans Clavier, une crevaison affectait la Nissan, qui perdait une minute et demie. Retombé alors au 26ème rang, Chris passait à l’attaque dans l’obscurité et remontait à la 18ème place samedi soir. Le lendemain, Chris partait sur les chapeaux de roue en signant le 11ème chrono dans la spéciale de Lavoir, avant d’être à nouveau affecté par une crevaison: "Nous avons crevé à 15 km de l’arrivée dans la troisième spéciale du jour. J’ai d’abord voulu continuer, mais avec un pneu arrière crevé, nous aurions pu endommager la transmission. Nous avons donc changé la roue, ce qui nous a coûté six minutes…"


Malgré tous ces déboires, Chris Van Woensel a facilement remporté la catégorie GT à l’occasion de ses adieux à sa Nissan 350Z, les Porsche de Schmelcher, Mylle et Lejeune terminant à bonne distance. Un nouveau succès est ainsi venu s’ajouter au palmarès très fourni de la Nissan 350Z. "Et pour offrir des adieux en beauté à notre 350Z, qui a encore été d’une fiabilité exemplaire, j’ai assuré le show dans la dernière spéciale. Je pense que les spectateurs ont pu apprécier le spectacle !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHULVAID
Champion WRP 2007
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 41
Localisation : Wanlin Belgique
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: CONDROZ 2009:   Mer 11 Nov 2009 - 20:25

Julien par la grande porte:

http://www.rallybel.be/2009con28.html

Pour Dominique Jullien et son équipier David Helson, cette première expérience au volant d’une WRC restera à jamais gravée dans leur mémoire.

Ce week-end de Condroz 2009, Dominique et David l’attendaient avec impatience. Partager leurs compétences dans l’habitacle de la Škoda Octavia WRC du team BMA de Bernard Munster, c’est un rêve qui se concrétisait.

Acte 1

Mais samedi matin, à l’heure du départ d’un rallye qui s’annonçait difficile, il fallait sortir la tête des nuages et affronter la seule chose qui compte dans ce sport : le chronomètre. Et le moins que l’on puisse écrire, c‘est que l’équipage numéro 11 s‘en sortait bien. Pour son baptême en WRC, il clôturait la première spéciale à un 7e rang prometteur, devant des références pourtant bien plus aguerries. Sur le chrono suivant (Clavier), il est vrai dans 'le jardin' de 'Dommy', la machine de Mlada Boleslav pointait au… 4e rang, derrière Pieter Tsjoen, François Duval et Patrick Snijers. Un départ tonitruant et toujours dans ce style généreux qui caractérise le pilote de Ciney.

Les choses se dégradaient malheureusement dès le tronçon chronométré suivant. "Après 2 ou 3 km dans Marchin-Goesnes, j’ai senti qu’il y avait un souci du côté des freins arrière. Ce qui n’a pas trainé à se vérifier au travers d’une série inévitable de têtes à queue et de 'tout-droit' qui nous a coûté près de 2 minutes." Relayés en 14e place, 'Dommy' et David prenaient un nouveau départ.

Acte 2

Avec cette énergie qui caractérise les battants, nos deux hommes se lançaient dans une course effrénée. Déjouant les nombreux pièges 'naturels' du parcours, mais aussi ceux semés par une météo déchainée, ils remontaient progressivement au classement général pour rentrer le premier soir en 7e position. "Dans l’ensemble, la journée a été bonne," analysait David. "Vraiment dommage ces problèmes de freins du matin. Dominique a un feeling parfait avec la voiture et est bien à tous les niveaux. Nous nous régalons avec cette voiture et nous espérons qu’il en va de même pour les spectateurs."

Dimanche matin, cinq pilotes étaient concentrés en 38.5 sec. Tous les espoirs restaient permis. Mais comme la veille, un problème technique mettait brutalement un terme aux projets qu’auraient pu échafauder ceux qui ont incontestablement compté parmi les 'duos de choc' du week-end. "Un cardan a cédé dans la deuxième spéciale, mais en plus nous devions encore parcourir les plus de 24 km de Tinlot-Nandrin-Engis. Au total, ce souci nous aura coûté environ 1.30 sec."

Le sort était jeté, 'Dommy' et David n’avaient plus qu’à se laisser glisser vers l’arrivée, ce qu’ils faisaient en assurant, comme durant tout le week-end, leur part de spectacle. "Quel souvenir !," s’exclamait David à sa sortie de voiture. "Le résultat que l’on retiendra n’est certes pas au rendez-vous, mais je pense que nous avons fait un beau rallye. Pas de réelle faute, pas une égratignure sur la voiture, mission accomplie." Alors que la chose était loin d’être évidente le premier jour (demandez à François Duval et Patrick Snijers ce qu’ils en pensent !), Dominique est en effet parvenu à concilier fiabilité de son pilotage, spectacle et pointe de vitesse. Tout cela avec un type de voiture qu’il découvrait (WRC). Sans doute la plus belle prestation de ce pilote toujours généreux dans l’effort et sous le charme de sa compagne du week-end. "J’ai adoré cette Skoda. C’était génial !".

Rideau

Si la prestation de Jullien-Helson n’est pas passée inaperçue, elle sera aussi la dernière à mettre à l’actif de l’ancien membre du Junior Team Mitsubishi. Il l’avait décidé avant le départ, il l’a confirmé après l’arrivée, ce Condroz 2009 était son dernier rallye. Une sortie par la grande porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CONDROZ 2009:
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Infos Bayonne (2009-2010)
» Gamme Hoyt 2009
» TOP DE COLMAR 2009
» 2009/2010: des changements
» 2 EME GRAND PRIX D'AY CHAMPAGNE 28 MARS 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NATIONAUX et REGIONAUX-
Sauter vers: